Plainval mon egl

APERCU HISTORIQUE

Le précis statistique de Louis Graves (1) nous apprend que « La terre de Plainval était possédée, au XVème siècle, par la maison de Grouchy, d’où elle passa successivement à celles de Blottefière et de la Viefville. Elle appartint, depuis 1791, à M. Boulard, notaire à Paris, auquel a succédé un de ses fils, ancien membre de la chambre des députés.

« La cure de Plainval, sous le titre de Saint-Nicolas, était conférée par l’évêque de Beauvais ; la paroisse de Brunvillers-Lamotte en faisait partie à une époque fort reculée. C’est aujourd’hui une succursale.

« L’église est un bâtiment moderne, en pierres de taille, humide, lambrissé, couvert en tuiles ; on a ajouté, en 1686, un collatéral au côté nord. Le clocher, construit en pierres dans l’année 1730, terminé par un chapeau d’ardoises, est placé à l’extrémité de la nef ; la porte est latérale ».

Cure : fonction à laquelle sont attachées la direction spirituelle et l’administration dune paroisse
Cure : habitation d’un curéSuccursale : partie d’un établissement ayant autonomie de gestion et de direction
  1. Précis statistique de Louis Graves – Canton de Saint-Just-en-Chaussée – Extrait de l’Annuaire de l’Oise 1837-1841.

PLAN DE L’EGLISE

La date de construction de l’église n’a pas été retrouvée. Un extrait du registre baptistaire fait mention d’un baptême célébré le 5 octobre 1642 (source : archives départementales de Beauvais).

Dimensions extérieures  de l’église : longueur : 32 m, largeur : 12m.

Sur le contrefort gauche de la porte latérale, 2 cadrans solaires sont superposés et sur les murs extérieurs, présence d’inscriptions de maçon valant bon à payer.

L’église est très claire, en pierres de taille, humide, lambrissée avec une voûte en berceau en plâtre.

Le collatéral, ajouté en 1686, a été refait en 1834 par souscription volontaire et aides financière et matérielle (don du terrain notamment) de Mme Veuve Antoine Marie Henri Boulard. Les travaux ont été réceptionnés le 10 décembre 1834 (source : archives départementales de Beauvais)

Le clocher, construit en 1730, contient 3 cloches. Une cloche a été installée en 1780 et refondue en 1859, 2 cloches supplémentaires ont été ajoutées en 1859 (don de M. Henri Simon Boulard).

L’église se compose d’une nef terminée par le chœur et d’un collatéral ou bas-côté abritant la Chapelle de la Sainte Vierge, la sacristie se trouve derrière cette chapelle.

Nef : partie d'une église comprise entre le portail et le choeur dans le sens longitudinal, où se tiennent les fidèles (syn. vaisseau).
Collatéral : nef latérale d'une église. Si sa hauteur est inférieure à celle de la nef principale, elle est nommée bas-côté.
Chœur : partie d'une église qui abrite l'autel et dont l'accès est réservé au clergé.